Bienvenue !

Bienvenue sur ce blog.

C'est mon antre et mon havre de paix où j'expose librement les sentiments qui m'animent et mes vagues de créativité.


Afin de faciliter des lectures parfois désordonnées, je vous invite à utiliser cette liste d'articles à votre droite. Ils sont au moins dans l'ordre chronologique ici, contrairement à la mise en page sommaire du blog (restreinte par l'utilisation de Blogger ...).

Les commentaires sont naturellement attendus, n'ayez pas peur de moi ;)


Bonne lecture !

15 déc. 2014

Mémoires de Vivant - 15.12.2014



"Elle a des défauts. Elle le sait et elle fait des efforts. Mais qu'est-ce que ça change lorsqu'on la pousse dans ses derniers retranchements et que le contrôle laisse la place à la colère aveuglante, cette bête noire ? Les efforts volent en éclats et tout ce qu'il reste est CE défaut, mis en avant comme une bête de foire, et qui la fait paraître comme le pire des monstres.
Alors qu'elle n'est pas comme ça, qu'elle n'est pas comme eux - ces coeurs de pierre intransigeants, ces robots et ces machines qui décrédibilisent l'Humanité ..."


---


"Le CALME, elle ne connaît pas. Elle qui a toujours été active, elle ne trouve jamais le repos et encore moins lorsque l'anxiété la guette - cachée au tournant et attendant le moment opportun pour s'emparer de son esprit ... Et lorsqu'elle vient, cette anxiété, elle n'est jamais sereine : elle le sent, elle le sait et ce n'est pas juste un mauvais moment à passer mais un enfer à traverser ... Seule, envers et contre tout car elle ne peut pas se confier aux autres âmes égarées qu'elle croise en chemin. Seule, en face à face avec elle-même car dieu sait que c'est un fardeau solitaire dont elle ne peut se défaire."


---


"Son poing n'a jamais meurtri la chair ... Sauf une fois, mais c'était mérité - encore en ce moment elle se dit que c'était mérité et que la raison était de son côté.
Mais ce soir encore, son poing serré aux jointures tendues cogne autour d'elle en évitant la chair de celles et ceux qui n'y comprennent rien et qui reviennent systématiquement enfoncer un clou d'argent dans sa patience ô combien de fois éborgnée par ces continuelles frustrations. Ce n'est pas qu'elle n'a pas cette patience, non, c'est qu'elle n'en a plus. Ou en tout cas de moins en moins ...
Et moins elle en a et moins elle se contrôle."


---


"Courageuse. Téméraire. Celle qui n'a pas peur de crier avec force devant les injustices et les frustrations. Celle qui n'a pas peur de mettre les choses au clair ...
Mais aussi :
Insolente. Inconsciente. Celle qui n'a ni tact, ni retenue et qui crie toujours un octave plus fort. Celle qui fonce tête baissée et sans réfléchir droit dans le mur ...
Ca se joue souvent comme ça, en noir et blanc. Et vous, vous me voyez comment ?"


---


"J'dis rien. J'encaisse. C'est toujours comme ça. J'encaisse. J'dis rien.
Mais je suis comme la cocotte-minute, et cette cocotte-ci, crois-moi, elle ne se contente pas seulement de siffler ... Elle a une tolérance que tu n'imagines pas, mais elle a ses limites aussi. Et si ça siffle, c'est mauvais. Une explosion se rapproche, mais une explosion comme tu n'en as jamais vue auparavant ... Cours, avant que ça ne soit TROP TARD !"


---


"J'suis pas cette fille. J'suis pas cette nana sensible. J'suis pas cette nana susceptible. J'suis pas cette fille. Je n'ai pas envie de l'être. Je n'ai pas envie d'être celle qui va toujours prendre les choses à coeur ... Celle qui va se laisser envahir par ses émotions ... Celle qui va s'emporter trop vite ... Celle qui va pleurer trop tôt ..."






.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire