Bienvenue !

Bienvenue sur ce blog.

C'est mon antre et mon havre de paix où j'expose librement les sentiments qui m'animent et mes vagues de créativité.


Afin de faciliter des lectures parfois désordonnées, je vous invite à utiliser cette liste d'articles à votre droite. Ils sont au moins dans l'ordre chronologique ici, contrairement à la mise en page sommaire du blog (restreinte par l'utilisation de Blogger ...).

Les commentaires sont naturellement attendus, n'ayez pas peur de moi ;)


Bonne lecture !

9 avr. 2015

LES 4 ACCORDS TOLTEQUES de Don Miguel Ruiz



Arrive ce moment où la chasse au BONHEUR se transforme en illusion, car nous empruntons des chemins qui nous entraînent dans une bataille cruelle entre ce qu'on est et ce qu'on désire. Une bataille qui n'est pas résolument mauvaise, mais qui nous laisse avec des cicatrices qui ne s'effacent plus. Des cicatrices qui nous montrent chaque jour encore la souffrance et les sacrifices du passé, des cicatrices qui nous transforment malgré nous, des cicatrices regorgeant d'une douleur qui n'est pas toujours la nôtre. Et comment seulement espérer atteindre le BONHEUR dans ce terrain recouvert de ronces, parsemé avec les braises ardentes de nos combats ?

Le BONHEUR n'est jamais aussi loin que ce qu'on croit. Il suffit de s'ouvrir à soi-même et d'avoir confiance en ce que nous dicte l'instinct. Lui saura nous mettre sur la voie - une voie de patience, de justesse, de tolérance et d'amour ... Une voie qui n'est pas sans être truffée des obstacles de notre passé, mais qui nous donne la force de les surmonter un par un avec le sourire. Une voie qui nous autorise à construire notre force intérieure, notre courage, notre détermination. Une voie qui ne nous dit jamais que faire une erreur c'est mal, mais que l'erreur est un apprentissage nécessaire pour grandir et s'affirmer ... 

Se concentrer sur soi-même pour atteindre ce BONHEUR n'est pas être égoïste. Au contraire, on ne sera jamais plus généreux et aimant avec les autres qu'en étant HEUREUX - en sachant se contenter des petites choses de l'existence, se rapprochant de toutes les valeurs qu'on a su développer et diffuser autour de nous.

Quelle que soit votre bataille, arrêtez-vous un instant. Fermez les yeux, respirez. Vous êtes toujours VIVANT. Respirez ... Oui, toutes ces blessures vous font mal et vos cicatrices reluisent encore des efforts que vous fournissez. Mais je vous promets que si vous respirez, vous vous détacherez du mal - vous pourrez ignorer vos tourments, et finalement, la douleur disparaîtra. Ainsi, seulement, trouverez-vous le BONHEUR que vous méritez.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire